Pâques en Italie

Oeuf de Paque Les fêtes des Pâques commencent en Italie et autour du monde catholique, par les célébrations du Mardi Gras, qui en Italie donne lieu à nombreux Carnavals, les carnavals de Venise et autres villes italiennes. Après cette dernière chance de s’amuser commence le Carême, période de sept semaines d’austérité culinaire respectée par moins et moins de gens. Il est usuel d’essayer de s’abstenir de manger de la viande, des œufs ou des laitages, pour des raisons autant chrétiennes que d’hygiène de vie.

La semaine des Pâques débutera cette année le 16 mars, le Dimanche des Rameaux (Domenica delle Palme, en Italien), quand on se souvient de l’entrée triomphale de Jésus à Jérusaleum, accueilli par ses disciples avec des rameaux de palmiers ou d’oliviers. Dans les églises de l’Italie on célèbre cette date avec des messes spéciales, où on bénisse des rameaux de palmiers et d’oliviers apportés par les croyants. Ces rameaux décorent après cela les maisons ou sont échangées entre amis et proches.

Le 21 mars, les Catholiques célébreront le Vendredi Saint, remémoration du chemin de la croix et de la mort de Jésus. C’est une occasion sobre, quand les parades recréant le chemin de la croix ou, en italien, via crucis, ont lieu dans les villes de l’Italie – les plus spectaculaires étant celles de Borghetto d’Arroscia, Assisi, Gubbio ou de Sicile.

Après une journée de pause, c’est le Dimanche de Pâques (La Pasqua – cette année le 23 mars), jour de réjouissance. Des services religieux ont lieu le matin dans chaque église, annoncés par les clochers des églises, silencieux les trois jours précédant les Pâques. Nombreux touristes apprécieront notamment la messe de Pâques au Vatican, pour laquelle un nombre impressionnant de gens se rassemblent à Rome chaque année.

Si le Noël est une fête familiale, les Italiens ont un autre dicton, quant aux Pâques: « Natale con i tuoi, Pasqua con chi vuoi », ce qui peut être traduit comme « Le Noël avec les tiens, les Pâques avec qui tu tiens ». Cela signifie qu’avec l’arrivée du printemps, nombreux Italiens (entre 8 et 16 millions, selon des statistiques) choisiront de passer les Pâques en voyage, en Italie ou ailleurs, avec leurs amis ou leur famille. Pour ceux qui restent à la maison, les Pâques seront célébrées par des festins ayant comme protagonistes des aliments qui symbolisent le renouveau, la vie et la paix.

Les œufs ont une place spéciale dans les Pâques en Italie. Si la tradition de la décoration des œufs de poule n’existe pas ici, les plats qu’on prépare contiennent beaucoup d’œufs, pour les mêmes raisons symboliques du renouveau. Les plats typiques incluent le Brodetto Pasquale, une soupe contenant des œufs, et beaucoup de recettes de pains sucrés ou salés, comme la Torta Pasqualina, avec ce même ingrédient.

Un autre plat typique est l’agneau ou agnellino, symbole de la nouvelle vie, et des pains et gâteaux en forme de croix ou de colombe. Le gâteau traditionnel en forme de colombe s’appelle Colomba di Pasqua et symbolise la paix. Selon la Bible, une colombe aurait apporte à Noé un rameau d’olivier, apportant le message de la réconciliation entre Dieu et les hommes. Le premier gâteau de Pâques en forme de colombe a été préparé, selon la légende, par un pâtissier de Padue, qui l’aurait offert au roi longobarde Alboino, convaincu par ce geste de paix de renoncer à ses assauts contre Padue. La recette de la Colomba rappelle celle du Panettone, mais elle remplace des raisins par les pelures d’orange confites.

Oeufs de Paques Ceux qui voyagent en Italie pour les Pâques ne doivent pas s’attendre à trouver des lapins ou des poussins en chocolat, mais ils sont remplacés par une grande variété d’œufs en chocolat. Les enfants reçoivent le matin du Dimanche des Pâques des œufs disséminés dans les maisons et les jardins. Ces œufs ont des emballages très élaborés et sont ainsi bien minuscules ou gigantesques, mais, a l’exception des plus petits, ils sont creux et contiennent chacun un petit cadeau. Si les œufs destinés aux enfants ont à l’intérieur des jouets, ceux pour les adultes peuvent contenir des bijoux ou autres belles choses. Certains producteurs offrent la possibilité de la personnalisation des œufs de Pâques, certains trouveront donc à leur intérieur des cadeaux moins symboliques – les clefs d’une nouvelle auto, une montre élégante ou une bague de fiançailles.

Les touristes qui visitent l’Italie pour les Pâques pourront aussi participer à divers événements qui ont lieu chaque année dans certaines villes du pays. A Florence on peut assister au Scoppio del Carro ou l’explosion du char. C’est une gigantesque explosion suivie de feux d’artifice. Cette tradition date de plus de 300 années et implique un char très grand, avec deux ou trois étages, tire par des bœufs blancs parés de guirlandes de fleurs jusqu’à la basilique de la Santa Maria del Fiore, au centre de la ville. Pendant la messe, un prêtre allume avec le feu saint une raquette en forme de colombe, qui se dirige vers le char et l’allume. Suivent une grande explosion et des spectaculaires feux d’artifices, dont on dit qu’apporteront une bonne récolte. Après la messe aura lieu une procession en costumes médiévaux dans les rues de Florence.

D’autres événements ont lieu le lundi suivant, jour férié dans toute l’Italie qu’on appelle la Pasquetta. La plupart des Italiens restent en famille ou avec leurs amis ce jour ou font des promenades et pique-niquent en nature, mais les touristes peuvent assister à quelques événements dans les villes du pays. A Tredozio a lieu le Palio dell’Uovo, une compétition ayant au centre les œufs. A Merano ont lieu les Corse Rusticane, des courses de chevaux en costumes typiques pour chaque ville, où on peut admirer les très beaux chevaux blonds avelignesi. A Barano d’Ischia on peut assister à la ‘Ndrezzata, une danse symbolique qui raconte la lutte contre les Saracens.

Les occasions pour s’amuser, pour apprendre et pour savourer les Pâques en Italie abondent. Chacun peut donc choisir selon ses goûts la destination qui présente le plus d’intérêt pour lui. Il ne faut pas tout de même oublier le fait que les Italiens voyagent beaucoup pour les Pâques, et que les principales villes, et surtout Rome, voient venir un grand nombre de touristes et partir un grand nombre des Italiens. Il est donc souhaitable de se tenir renseigné sur la situation du trafic auto, ce qui est possible, car l’arrivée des Pâques signifie une grande mobilisation des autorités et médias italiennes. Si vous évitez donc les embouteillages, vous aurez toutes les chances de passer une fête de Pâques très joyeuse en Italie. Il ne nous reste que de vous souhaiter Buona Pasqua!

Cet article a gentiment été offert par Lingo24, société de traduction qui offre des
traductions professionnelles. Pour en savoir plus visitez leur nouveau
site suisse: http://lingo24.ch/fr/home.html



1 Commentaire »

  1. Pingback par » Fêtes du mois d’avril en Italie

    Inséré dans March 21, 2008 le 12:50 pm

    […] cette année la Pâques tombe le 23 mars, leur date coutumière est en avril. Pour connaître les traditions de Pâques en Italie, n’hésitez pas à consulter notre article thématique, et renseignez-vous avant de partir […]


Ecris un commentaire

XHTML: Tags consentis: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>